CÉLÉBRATION DE YENNAYER : COUP D’ENVOI DES FESTIVITÉS À TIZI-OUZOU / BOUIRA : LES PRÉPARATIFS VONT BON TRAIN…

Célébration de Yennayer : coup d’envoi des festivités à Tizi-Ouzou

 TIZI-OUZOU – Le coup d’envoi des festivités célébrant Yennayer 2972 à Tizi-Ouzou, placée sous le thème « Yennayer, socle national culturel et identitaire », a été donné samedi par le wali, Djilali Doumi, en présence des autorités locales, au niveau de la maison de la culture Mouloud Mammeri.

Plusieurs activités, expositions, cinéma, spectacles musicaux, théâtre et des conférences seront programmés dans le cadre de ces festivités qui s’étaleront jusqu’au 13 de ce mois de janvier.

Pour la journée d’ouverture, une fresque « Yennayer 2972 » réalisée par plusieurs artistes sera présentée ainsi que l’ouverture du « marché de Yennayer » qui durera tout au long de cette manifestation et une démonstration de la célébration de Yennayer avec le comité de village Tanalt de la commune Imsouhel.

Au Théâtre régional Kateb Yacine, il sera procédé, a l’occasion, au lancement de la 3ème édition du concours de la meilleure production théâtrale en tamazight ainsi qu’à la programmation de plusieurs représentations théâtrales tout au long de cette célébration.

Divers établissements culturels à travers la wilaya accueilleront, également, des activités de célébration de cette date consacrée depuis 2017 comme Journée nationale.

De son côté, la direction locale de la Jeunesse et des Sports (DJS) organise une série d’activités commémoratives au niveau de la salle omnisports, Loucif Hamani, du stade du 1er novembre et du Centre de loisirs scientifiques (CLS).

Lire aussi :

Bouira : les préparatifs vont bon train pour célébrer Yennayer

 BOUIRA – Les préparatifs « vont bon train » pour célébrer le Nouvel An amazigh « Yennayer » 2972» à Bouira où un riche programme culturel et artistique a déjà été élaboré à cette occasion ciblant de nombreuses régions de la wilaya.

Au chef-lieu de wilaya, la maison de la culture Ali Zamoum abritera, à partir de dimanche, les festivités officielles célébrant Yennayer avec, au menu, une série d’activités, dont plusieurs expositions dédiées essentiellement au patrimoine culturel matériel et immatériel amazigh.

« La célébration commencera à partir de demain dimanche avec l’ouverture du Souk de Yennayer, suivi d’expositions dédiées aux produits du terroir de la région, aux plats, bijoux et habits traditionnels, ainsi qu’au livre en tamazight, à la poterie et aux arts plastiques », a expliqué à l’APS la directrice de la maison de la culture, Saliha Chirbi.

Un atelier « Raconte-art » sera aussi organisé au profit des enfants de chaque région de la wilaya pour relater l’histoire de Yennayer et la faire connaître aux générations montantes. « Un concours va primer la meilleure narration sur Yennayer, des enfants participants à cet atelier », a expliqué la même responsable.

Des concours seront également organisés à l’occasion pour honorer la meilleure robe kabyle, ainsi que le meilleur plat traditionnel. « Un concours intitulé +La famille en or+ portant sur le patrimoine culturel immatériel amazigh est aussi prévu à cette occasion. Il récompensera les trois premiers lauréats », a ajouté Mme Chirbi.

Les festivités seront, entre autres, marquées par des présentations poétiques et un grand défilé de mode de la robe Kabyle d’Ath Laqsar, a-t-elle ajouté.

Une conférence sous le thème « L’histoire de Yennayer » sera, par ailleurs, animée par Zineddine Kacimi, enseignant à l’Université de Bouira, a précisé la directrice de la maison de la culture.

La grande salle de cet établissement culturel abritera, mercredi prochain (12 janvier), un gala artistique pour fêter le Nouvel An amazigh. « La troupe Ichewiqen sera présente à cette occasion pour présenter au public les meilleurs chants populaires amazighs », a signalé Mme Chirbi.

Les préparatifs pour la célébration de Yennayer sont aussi en cours au village montagneux et touristique de Thassala, relevant de la commune de Taghzout (Est de Bouira).

 Les habitants de cette bourgade apportent les dernières retouches pour mettre en œuvre tout un programme culturel et artistique à l’occasion de Yennayer 2972.

C’est l’association locale Thagherma, qui a pris l’initiative pour organiser une multitude d’expositions le long de la principale ruelle de Tassala. « Nous organisons des expositions dédiées à la poterie, aux bijoux, plats et habits traditionnels et surtout au livre en tamazight », a expliqué le président de l’association locale, Fatah Ammi Ali.

« C’est en collaboration avec l’association nationale Kounouz El Djazair que nous organisons cette édition de Yennayer 2972, afin d’étendre nos activités culturelles », a souligné M. Ammi Ali. Les organisateurs rendront hommage, à l’occasion, au poète Mahfouf Remdane, ainsi qu’à l’écrivain Kader Ali, pour leur contribution à la langue et la culture amazighes à travers leurs œuvres.

La nouveauté de cette édition est la participation de la Troupe de la comédie « Lewhama » aux festivités célébrant le Nouvel An amazigh 2972. « Une pièce théâtrale sera mise en scène par le comédien Massi de la troupe Lewhama, mardi prochain au village Thassala », a indiqué le président de l’association Thagherma.

Le mythe d’Anzar marque son retour cette année à l’occasion de Yennayer, dans le village Semmache relevant de la commune d’El Adjiba, où les habitants locaux et leurs familles s’apprêtent à organiser cette fête annuelle traditionnelle.

Anzar est une pratique largement  ancrée dans les traditions kabyles et d’autres régions du pays. Il s’agit d’un rituel destiné à s’attirer les faveurs de la nature durant les périodes de grande sécheresse.

FC-DZ

Source : APS

Leave A Reply

Your email address will not be published.