GETEX s’apprête à lancer l’exportation de ses produits vers le Tchad

algerie-eco.com

Le holding industriel textiles et cuirs « GETEX » s’apprête à lancer l’exportation de ses produits vers le Tchad, au titre d’un accord, récemment signé entre ce groupe et un partenaire tchadien.

C’est ce qu’a fait savoir ce mardi Abdelkader Hamedi Mansour, assistant du PDG du holding, en marge du 2ème Salon des investissements algériens et des échanges commerciaux internationaux, qui se tient au Centre des conventions d’Oran jusqu’au 19 janvier en cours.

« Une signature d’un contrat détaillé sur les besoins de ce partenaire est prévue très prochainement, avant de commencer les opérations d’exportation », a déclaré M. Hamedi Mansour à l’agence APS

Les premières opérations d’exportation concerneront des uniformes complets pour agents de sécurité produit par le holding GETEX, a-t-on précisé de même source, rappelant que le groupe propose une gamme très variée de produits, allant du textile et la confection d’habillement, à la bonneterie et le cuir, en passant par la maroquinerie et les chaussures.

Le holding ambitionne de retrouver sa place sur le marché national d’une part et se faire une place sur les marchés étrangers, notamment ceux de l’Afrique, a encore souligné M. Hamedi Mansour, rappelant que l’Etat encourage et accompagne cette démarche qui s’inscrit dans sa politique visant à diversifier la production nationale, réduire la facture de l’importation et augmenter le volume des exportations hors hydrocarbures.

Pour concrétiser ces objectifs, le holding mise sur la formation, « seul garant d’une production de qualité », explique le même responsable. Dans ce contexte, il a rappelé que « GETEX a un contrat exclusif avec l’entreprise algéro-turque Tayal, spécialisée dans le textile, pour la formation du personnel qui touche toutes les catégories du personnel, allant de l’agent de sécurité au cadre supérieur ». Ces formations portent notamment sur le modélisme, le stylisme, le design et la création, a-t-il fait savoir.

GETEX a également signé une convention avec l’Université des sciences et de la technologie Houari Boumediene d’Alger, pour la création d’un module sur le textile, avec la perspective de recruter les étudiants qui y seront formés.

Leave A Reply

Your email address will not be published.