HABITAT : MISE EN PLACE D’UNE STRATÉGIE DE NUMÉRISATION À MOYEN TERME

ALGER – Le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville a mis en place une stratégie de numérisation à moyen terme (2022/2024) qui vise la construction d’un édifice numérique capable de soutenir le secteur dans la mise en œuvre de ses missions stratégiques, indique la Caisse Nationale de Logement (CNL).

L’urgence d’une transition numérique « a connu une rapide concrétisation dans le cas du secteur de l’Habitat, à travers la création d’un comité de pilotage de la numérisation du secteur chargé de la conception, de la réalisation et de l’intégration du système d’information de l’habitat », a souligné la CNL dans le dernier numéro de sa revue, Batisseur.dz

Cette initiative a abouti à la mise en place d’une stratégie à moyen terme (2022/2024), dénommée Gestion de l’information et de l’effort de numérisation (Information management and digitalizing endeavour, IMADE), lit-on dans le 3ème numéro de la revue.

IMADE « prône la construction d’un édifice numérique fiable, robuste et pérenne, capable de soutenir le secteur de l’habitat dans la mise en œuvre de ses missions stratégiques », selon la même source.

En termes de gouvernance, IMADE vise à aligner les objectifs de la numérisation avec les missions stratégiques du ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville ainsi qu’à organiser la fonction chargée des systèmes d’information au niveau des structures et des organismes sous tutelle du secteur.

Elle vise aussi à optimiser l’utilisation des ressources humaines, financières et matérielles au niveau du secteur à l’effet de réduire l’effort de numérisation et à maitriser les domaines inhérents à la numérisation par la constitution de compétences humaines capables de maintenir et de faire évoluer l’édifice numérique du secteur, relève la même revue

La mise en œuvre de ces objectifs requiert un effort de structuration à travers le déploiement d’infrastructures technologiques et informationnelles fiables et sécurisées capables de supporter l’ensemble de l’édifice numérique sectoriel.

En aval, il s’agira de mettre à la disposition des utilisateurs des services numériques destinés à les soutenir dans leurs missions, d’assurer une maintenance efficiente en garantissant une qualité en terme de fiabilité et de sécurité et de créer, au final, une valeur ajoutée dans les métiers régaliens du secteur à travers l’exploitation des services numériques, conclut-on dans le même texte.

FC-DZ

Source : APS

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.