ILS VEULENT PRENDRE PART AU PROJET D’ÉDIFICATION DE L’ALGÉRIE NOUVELLE : RENCONTRE INÉDITE DES ALGÉRIENS ÉTABLIS EN FRANCE

Ils veulent prendre part au projet d’édification de l’Algérie nouvelle : Rencontre inédite des Algériens établis en France 

Une rencontre inédite, et carrément historique, est prévue en date du 24 novembre courant entre 19 h 30 et 23 h 30 de la très dynamique et très active communauté algérienne établie  Lyon.

L’originalité de cette rencontre réside dans plusieurs faits marquants. Par-delà la présence à cette rencontre du consul de Lyon, des représentants d’autres régions françaises, telles que Marseille, Lilles, Paris et Normandie.

Cela donne à cette rencontre un caractère national à l’échelle française. Outre le fait qu’elle se propose de s’institutionnaliser en se tenant une fois par an à ce même niveau important de représentativité, il convient de relever que cette rencontre se drape également d’une originalité qui, gageons-le, ne devait pas laisser indifférents les médias algériens et hexagonaux.

Elle se tient en effet à Lyon à bord d’un bateau, « L’Officiel », privatisé pour la circonstance. Nacer Khabat, président du collectif des citoyens algériens résidants à Lyon, cheville ouvrière de cette rencontre, nous explique que celle-ci s’inscrit en droite ligne des instructions données par le président Tebboune lors de sa rencontre avec les ambassadeurs et chefs de missions consulaires dans le monde.

Il ne s’agit rien moins en l’espèce que de permettre à la communauté algérienne résidant à l’étranger de prendre une part active au projet d’édification de la nouvelle Algérie, tel que décrit par le chef de l’État.

La rencontre en question, apprend-on encore de même source verra la participation et la présence de plus d’une centaine de personnes par catégories professionnelles, telles que les chercheurs universitaires, les étudiants, les artistes, les chefs d’entreprises, les sportifs, eu autres qui composent la fierté et la richesse de tous les Algériens établis à l’étranger.

La rencontre s’annonce « sous le sceau de la convivialité et des convictions partagées avec les membres de notre communauté, une centaine de participants aborderont ensemble toutes les questions et propositions qui auront pour but de valoriser toutes initiatives visant à consolider l’émergence et la  mise en place d’un réseau algérien structuré », nous explique notre interlocuteur.

Il ajoute également que « Celui-ci permettra de défendre avec efficience les intérêts de la communauté nationale établie à l’étranger.

Et de conclure en ces termes qui prouvent bien que la diaspora algérienne est particulièrement sensible et sensibilisée à l’œuvre novatrice initiée par le président Tebboune : « Dans le cadre de l’Algérie nouvelle qui se construit, nous, citoyens algériens établis à l’étranger devons humblement contribuer à l’édification durable de ce noble projet individuel et collectif pour nous et les générations à venir ».

Particulièrement louable, cette initiative est à médiatiser et à saluer.

FC-DZ

Source : Ali Oussi  – La Patrie News DZ

2 Comments
  1. Benaldjia says

    Allez-y ! Prenez votre place en première ligne. L’Algérie a besoin de vous!
    Ce faisant, prenez bien conscience de la réalité des enjeux stratégiques, au delà de ce qui a été déjà réalisé est indispensable. Essayer de sortir de votre gites, de la bureaucratie, des projets personnels, des discussions banales, toxiques et haineuses, et entrez sur le terrain avec toutes vos connaissances, votre expérience et savoir faire. Soutenez l’Algérie elle a besoin de vous.
    C’est quelque chose qui peut être atteint grâce à une solidarité sociale très puissante, à travers le leadership d’individus sagaces.
    Vous êtes les porteurs du savoir, des coutumes et des traditions, de la mémoire collective, de la perspective de la nation, de l’identité nationale, de nos revendications et gênes politiques, ainsi que de toute notre énergie. Prenez votre place aux premiers rangs sur les scènes nationales et étrangères.
    Les Intellectuels et les polymathes de notre société doivent répondre à l’appel qui leur est lancé de jouer un rôle de premier plan dans la riposte contre toute démarche qui menace la pérennité et la stabilité de l’Algérie.

    1. Mohamed Redha Chettibi says

      C’est ce qu’il faut faire désormais

Leave A Reply

Your email address will not be published.