JM 2022 À ORAN : LA RÉALISATION DES INFRASTRUCTURES ATTEINT UN TAUX « SATISFAISANT »

JM 2022 À ORAN : La réalisation des infrastructures atteint un taux « satisfaisant »

Lors de la réunion du Gouvernement, le ministre de la Jeunesse et des Sports a présenté une communication sur le bilan d’étape des préparatifs et organisation matérielle des Jeux méditerranéens d’Oran. La préparation des athlètes en prévision de ces Jeux et la relance de l’activité des établissements de jeunes et l’amélioration de leurs prestations. En prévision de la 19e édition des Jeux méditerranéens, qui auront lieu dans la ville d’Oran durant l’été 2022, les pouvoirs publics ont mis en place un ambitieux programme de réalisation de nouvelles infrastructures sportives et la réhabilitation des structures existantes appelées à accueillir les compétitions de cet évènement sportif de dimension internationale.

À sept mois du début des compétitions, l’état d’avancement des projets de réalisation a atteint un taux satisfaisant, garantissant l’achèvement des travaux dans les délais impartis et le déroulement des jeux dans les meilleures conditions possible. Dans le même cadre, un riche programme a été mis en place pour la préparation de 601 athlètes nationaux, affiliés à 23 fédérations sportives, qui ont effectué, à ce jour, 288 stages à l’intérieur du pays et 121 à l’étranger et ont participé à 184 compétitions internationales préparatoires.

À l’issue de la présentation, le Premier ministre, ministre des Finances, a rappelé les instructions données par le président de la République lors du Conseil des ministres du 31 octobre 2021 relatives à la préparation des athlètes en prévision de cet important évènement. En outre, il a instruit le ministre des Transports d’accélérer la cadence des travaux de réalisation de la nouvelle aérogare de l’aéroport d’Oran dont la réception est attendue avant la fin de l’année en cours. S’agissant de la relance des activités des établissements de jeunes, le secteur a mis en place un programme pour la réhabilitation et le redéploiement de ces infrastructures ainsi que la réadaptation de leur cadre juridique en vue d’impliquer le mouvement associatif dans la gestion de ces établissements et dans l’animation des activités des jeunes.

FC-DZ

Source : Sarah O., Le Courrier d’Algérie – 2021-11-22

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.