La fête qui Unit…Les festivités de Yennayer ont débuté, hier, à Tamanrasset.

Le secrétaire général du HCA a mis en avant la volonté politique affichée par les Hautes autorités du pays pour mettre la langue amazighe et sa culture à la place qui leur sied.

Tamanrasset à l’heure berbère! La capitale de l’Ahaggar accueille depuis, hier, les festivités du Nouvel An amazigh.

Les visiteurs de cette wilaya de l’extrême sud du pays ont rendez-vous avec l’identité algérienne. La parade qui a été organisée, hier après-midi, dans les rues de la ville nous fait voyager dans le temps. Les hommes en bleu côtoient les burnous blancs, «mlahfa» et autres tenues berbères. Une richesse vestimentaire qui témoigne de la pluralité culturelle de cette terre millénaire. Les sonorités issues des quatre coins du pays sont venus mettre de l’ambiance à ce spectacle qui a donné le coup de starter d’un événement qui s’annonce unique en son genre.

Car, les Hautes autorités du pays et le Haut Commissariat à l’amazighité ont concocté un programme riche et varié pour célébrer comme il se doit, le Nouvel An bien de chez nous.

Une rencontre avec nos traditions et notre identité, comme le souligne fièrement le secrétaire général du HCA, Si El Hachemi Assad. D’ailleurs, l’aspect folklorique de ce Yennayer 2972, n’est là que pour ambiancer les choses. À l’instar de la parade des lettres géantes en tifinagh, qui sont venues souhaiter la bienvenue aux invités de TAM.

Des colloques et autres rencontres scientifiques sont au programme durant cette semaine à l’accent amazigh. À l’image de la conférence sur «l’habitat traditionnel en Algérie» ou encore celle relative à la dimension historique et civilisationnelle de la fête de Yennayer et du calendrier agraire. Tamanrasset qui a arboré son plus bel apparat est aussi le théâtre d’exposition d’objets traditionnels et artisanaux. On y découvre un savoir-faire transmis de génération en génération qui montre encore une fois la richesse du patrimoine de ce pays continent qu’est l’Algérie. Ce qui fera certainement rêver n’importe quel touriste.

Tout comme le réveillon de Yennayer, prévue mardi prochain. Un bon dîner traditionnel à l’Assekrem, sous le ciel étoilé du Sahara, où se rencontreront les Algériens dans toute leur diversité.

Un véritable moment d’unité nationale, comme l’a souligné Si El Hachemi Assad. Pour lui, ces festivités démontrent la volonté politique du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, de mettre la langue amazighe et sa culture à la place qui leur sied. «Le président de la République Abdelmadjid Tebboune a affiché une grande volonté dans ce sens qui s’est traduite par l’instauration du Prix du président de la République de littérature et langue amazighes», a soutenu le SG du HCA.

La remise, à l’issue de la 2e édition, du Prix du président de la République de littérature et langue amazighes aura lieu le 12 janvier courant à la Maison de l’Imzad de Tamanrasset.

Il y a aussi la transcription en caractères tifinagh des dénominations des édifices publics qui ont été inaugurés, samedi dernier, au niveau de cette wilaya. «Ce qui est le contenu du programme devant être appliqué dans le courant de l’année 2022, en coordination avec différents acteurs», a-t-il indiqué. Assad a également tenu à saluer l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’ALN, pour son accompagnement durant toute cette semaine de l’amazighité. «Cela, notamment à travers l’orchestre de la Garde républicaine qui a donné le coup d’envoi du festival en entonnant l’hymne national avant de nous offrir, en compagnie de son homologue de la Protection civile, un concert musical unique en son genre», a-t-il rappelé.

Il a aussi rendu un vibrant hommage au chef d’état-major de l’ANP, Saïd Chanegriha, pour cette initiative qui, dit-il, vient renforcer les liens particuliers qui lient le peuple algérien et son armée. On est véritablement devant le vrai sens historique et civilisationnel de cette fête ancestrale.

Que vive tamazight!

Source : https://www.lexpressiondz.com/culture/la-fete-qui-unit-352344

Leave A Reply

Your email address will not be published.