Les cinq mouvement palestiniens invités à Alger son convaincus de la nécessité de la lutte armée anti Israël

Les cinq mouvement palestiniens invités à Alger son convaincus de la nécessité de la lutte armée anti Israël

Monday, 17 January 2022 3:10 PM  [ Last Update: Monday, 17 January 2022 3:10 PM ]

La solidarité algérienne envers la cause palestinienne a toujours été saluée en Palestine. (Photo via MiddleEastEye)

Au moment où des voix commencent à s’élever au Maroc pour dénoncer une normalisation rejetée par une majorité de la population et que Rabat aurait accepté rien que pour plaire aux Américains, qui eux, se moquant royalement de la cour viennent de refuser de reconnaître la marocanité du Sahara, Alger jette un méga pavé dans la marre. Et comment? en invitant à une conférence rassembleuse consacrée à la Palestine. Selon les médias algériens, les factions palestiniennes invités par le président algérien à se réunir à Alger, saluent l’initiative de Tebboune qui veut unifier les rangs palestiniens et mettre fin à la division.

 Le Mouvement du Jihad islamique de la Palestine a annoncé, samedi 15 janvier, qu’il avait accepté l’invitation du président algérien, Abdelmadjid Tebboune, à participer à une conférence générale en Algérie. Le dirigeant et membre du bureau politique du Mouvement du Jihad islamique et responsable des relations nationales, Khaled al-Batsh, a indiqué, dans une déclaration à Palestine Today, que le mouvement se rendrait le 30 janvier en Algérie pour discuter de la question de la restauration de l’unité avant le début du sommet arabe.

Les factions palestiniennes avaient auparavant salué l’initiative du président Abdel Majid Tebboune. Le Hamas a déclaré avoir « hautement apprécié la position historique de l’Algérie, du peuple et du gouvernement, en soutien à la cause et au peuple palestiniens et au droit des Palestiniens à la résistance et à la libération ». Le mouvement palestinien s’est dit attaché à sa position et sa politique fermes, qui sont ouvertes à tout effort pour unifier les rangs palestiniens et mettre fin à la division.

De même, le Front de libération de la Palestine a exprimé sa satisfaction à l’invitation du président Abdelmajid Tebboune aux factions palestiniennes en Algérie pour tenir un dialogue national qui mène à une stratégie nationale globale face à l’occupation sioniste.Il est à noter que le président de la République algérienne a annoncé le 6 décembre dernier, lors de la réception du président palestinien Mahmoud Abbas, que l’Algérie accueillerait une conférence des factions palestiniennes en Algérie.

Mais ce n’est pas tout : A regarder de plus près , les cinq factions palestiniennes qui se réuniront à Alger où doit se tenir un conclave dans le but de réunifier les différentes composantes autour d’un seul et même but :

donner un nouveau souffle à la cause palestinienne, recouvrer l’indépendance par tous les moyens et édifier un État palestinien souverain avec pour capitale la ville sainte de Qods, font tous parties des mouvements armés, et convaincus que Qods ne pourrait être libérée sans une résistance par la voie des armes. Dès lors cette réunion prend tout un autre sens, si on se rappelle que l’Armée algérienne l’une des plus puissantes de l’Afrique et du monde a de quoi intéresser les combattants palestiniens qui de Gaza à la Palestine historique en passant par la Cisjordanie et Néguev, mènent une résistance armée multimorphe  contre l’entité tantôt en lançant des opérations commandos contre ses criminels militaires, tantôt en déclenchant des tirs de roquettes et de missiles, une lutte de tout instant, d’attrition qui a fait dire aux Sionistes que le front intérieur est perdu au même titre que le front sud et le front nord. L’Algérie irait-elle armer et soutenir la Résistance palestinienne?

Après tout si Lapid accuse Alger d’avoir fait alliance avec l’Iran et le Hezbollah d’ouvrirt les portes de Tindouf à ces derniers, s’il a vendu des quantités de drones, de missiles… à Rabat dans le strite objectif de déclencher une guerre au Maghreb et d’en tirer profit, pourquoi ne pas lui ouvrir un beau front palestinien au Sahara? 

Surtout que toutes les factions sont optimistes et sont confiantes dans le rôle joué par l’Algérie », ont assuré des sources proches des participants, selon lesquelles « la rue palestinienne suit avec un intérêt soutenu, cette rencontre sur laquelle pèseront le poids et la position de l’Algérie sur le plan régional ».

D’après Russia Today qui se réfère aux sources palestiniennes, les premières rencontres auront lieu entre les factions et les autorités algériennes « en aparté » pour écouter chacune d’elles et œuvrer à transcender les divisions qui minent les différents représentants du peuple palestinien. « Après cette étape, les observateurs font savoir qu’une rencontre devrait réunir l’ensemble des factions avec les responsables politiques algériens pour définir une feuille de route dont on ne connaît pas encore le contenu », souligne Russia Today, qui relève que « les entraves sont nombreuses, notamment après l’annulation des élections présidentielles et législatives ».

Signe des temps, des sources mainstream commencent à faire état des actions de plus en plus concertées du front Polissario contre l’armée marocaine truffés d’officiers sionistes. En riposte aux attaques du vendredi des forces marocaines contre les bases des forces marocaines dans une région au Maroc l’Armée populaire de libération sahraouie (APLS) a pilonné leurs positions.

Des informations relayées par les réseaux sociaux et certains médias font état de la découverte d’un tunnel, à proximité de la résidence de l’ambassadeur de France à la Marsa. Ce vendredi, des éléments du Polisario ont été tués, lors d’une nouvelle frappe menée par un drone des Forces armées royales. «Ils préparaient une attaque contre une position des FAR près du mur de sécurité au niveau de la localité de Mahbès», indique une source sécuritaire contactée par Yabiladi.

L’agence de presse algérienne a également rapporté que l’APLS menait des attaques depuis le 13 novembre 2020 contre les forces marocaines qui violent le cessez-le-feu et massacrent les civils au Sahara. Quelque chose bouge dangereusement pour l’entité au Maghreb. Et dire que ses officiels l’ont aussi senti eux qui accusent déjà Rabat de les avoir roulé dans la farine et d’avoir dit oui à la normalisation seulement pour les beaux yeux des Yankee…

Leave A Reply

Your email address will not be published.