Les russes lorgnent le marché Algérien

lalgerieaujourdhui.dz

Une délégation composée de 6 entreprises russes, de la région de Kalouga, effectuera une visite en Algérie du 10 au 17 du mois en cours, aux fins de prospecter de nouvelles opportunités d’affaires et de partenariat dans divers secteurs d’activités, indique un communiqué officiel rendu public avant-hier par l’ambassade de Russie à Alger.

Au cours de cette visite, ces entreprises prévoient de promouvoir leurs produits et d’échanger avec des partenaires algériens autour de nouvelles opportunités commerciales ou de projets de colocalisation, précise la même source, citée par Echourouk on line.

50 rencontres au menu

Plusieurs visites sur des sites de production locaux et plus de 50 rencontres avec des acteurs économiques algériens sont prévues à l’agenda de cette délégation d’entreprises de Kalouga (Russie), qui activent dans divers secteurs d’activité, tels que l’énergie, les équipements médicaux, la pétrochimie, les industries de l’aluminium et des appareils de pesage, indique encore le communiqué de l’ambassade de Russie à Alger.

Et de souligner dans ce sillage que «les échanges commerciaux bilatéraux ne cessent de s’accroître ces dernières années, dépassant, au titre de l’exercice écoulé, un flux de 3 milliards de dollars». Aussi, ajoute la même source, le marché algérien devient de plus en plus attractif pour les opérateurs économiques russes de divers secteurs, et les deux pays aspirent désormais à étendre leur coopération bilatérale au-delà des domaines énergétique et des industries militaires, notamment à la faveur de l’adoption par les autorités algériennes d’un nouveau cadre juridique jugé très favorable pour l’investissement.

Au-delà des rapports diplomatiques privilégiés qu’elles entretiennent depuis plusieurs décennies, l’Algérie et le Russie, faut-il également souligner, partagent des relations économiques très étroites et des intérêts convergents, notamment dans le cadre de l’OPEP+ et du Forum des Etats exportateurs de gaz.

Hisser la coopération à des niveaux supérieurs

Un constat confirmé d’ailleurs lors d’une récente rencontre à Alger entre le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Amar Belani, et l’ambassadeur de la Fédération de Russie en Algérie, Valerian Shouvaiev. Une rencontre au cours de laquelle les deux parties ont évoqué notamment les voies et moyens de hisser la coopération bilatérale à des niveaux supérieurs, ainsi que les préparatifs à mettre en place en prévision de la visite d’État que le président de la République envisage d’effectuer en Russie dans le courant du mois de mai prochain.

Dans le même contexte, le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères n’avait pas manqué d’appeler à favoriser l’accroissement du volume des échanges commerciaux entre l’Algérie et la Russie en œuvrant à élargir la structure de la balance commerciale bilatérale et à la rendre plus équilibrée.

Le même responsable a exhorté au demeurant les hommes d’affaires russes à s’orienter davantage vers l’investissement direct, à la faveur des opportunités que peut leur offrir le marché algérien, notamment au regard des avantages qu’offre la nouvelle loi sur l’investissement et au vu de la situation stratégique de l’Algérie comme porte d’entrée vers le marché africain.

Par R. Akli

Leave A Reply

Your email address will not be published.