Les vannes de la haine

lexpressiondz.com

Par Brahim TAKHEROUBT

Levée de boucliers dans le monde musulman après les actes d’extrémistes suédois qui ont brûlé des exemplaires du Saint Coran sous les yeux des forces publiques du Royaume de Suède.

L’Algérie, la Turquie, l’Indonésie, l’Arabie saoudite, les Émirats Arabes Unis, le Koweit ont exprimé leurs indignation et condamnation, tout comme le Conseil de coopération du Golfe (CCG) et l’lexpressiondz.comOrganisation de la coopération islamique (OCI).

La colère couve. Non seulement les musulmans se voient attaqués dans ce qu’ils ont de plus sacré, le Coran, mais cet acte odieux va rouvrir les vannes de la haine et c’est en cela qu’il est dangereux. Rappelons-nous de la publication des caricatures du prophète Mohammed (Qsssl), parues au Danemark en septembre 2005.

Un bon exemple de l’engourdissement de la raison tant les conséquences étaient graves. Dans un premier temps il y a eu l’onde de choc qui a secoué le monde musulman dans son ensemble. Une crise mondiale qui a suscité des émeutes et des attaques contre des ambassades, bien sûr des morts et des blessés.

Exactement dix ans plus tard, cette colère entretenue comme des braises ardentes sous les cendres, s’est horriblement manifestée par l’attentat contre Charlie Hebdo. Une attaque terroriste perpétrée contre ce journal satirique, le 7 janvier 2015 à Paris, s’ est soldée par l’assassinat de douze personnes, dont huit membres de la rédaction.

Que nous prépare-t-on à présent avec ce nouvel épisode? Les regrets du Premier ministre suédois qui a déploré un «acte profondément irrespectueux», suffiront-ils à calmer les esprits? Des réactions, il y en aura, cependant, croisons les doigts qu’on n’en arrivera pas aux actes terroristes. De la sorte, la soupe sera servie chaude à ceux qui ne s’encombreront pas de détails pour confondre l’idée de terrorisme et d’islam.

Et des médias occidentaux suffisamment outillés et toujours mobilisés pour « la cause» feront le reste. Des spécialistes intronisés par ces mêmes médias vont s’adonner à un matraquage systématique de l’opinion publique jusqu’à l’overdose. On verra tout, ce qu’ils veulent nous faire voir, sur les plateaux des chaînes de télévision. On lira, tout ce qu’ils voudront nous faire lire, sur les «Une» des quotidiens et des hebdomadaires.

Des intellectuels cathodiques à la Bernard-Henri Lévy vont surgir du néant pour alerter le monde contre «le nouveau totalitarisme», qui, après le fascisme, le nazisme et le stalinisme, représente «une menace globale de type totalitaire: au secours, le péril revient!». Pour eux, la troisième guerre mondiale a bien commencé.

Leave A Reply

Your email address will not be published.