PRIX DU PRÉSIDENT DE LITTÉRATURE ET LANGUE AMAZIGHES

Prix du Président de littérature et langue amazighes : une consécration à l’ensemble des artistes et innovateurs

TAMANRASSET – Le prix du Président de la République de littérature et langue amazighes, décerné mercredi à Tamanrasset, est une consécration de l’ensemble des artistes et innovateurs, a affirmé la ministre de la Culture et des Arts, Wafa Chaâlal.

S’exprimant lors de la cérémonie de remise des prix aux lauréats de ce concours, dans sa deuxième édition, à la Maison de l’Imzad, la ministre a indiqué que la consécration de ces lauréats est celle de l’ensemble des artistes et innovateurs, saluant, à ce titre, en son nom personnel et celui des artistes et intellectuels, l’important soutien et appui accordé par le Président de la République à la scène culturelle.

« Le Président de la République a accordé tout son soutien au secteur de la Culture et a balisé la voie de sa relance », a-t-elle souligné.

« L’apport de la Nation algérienne aux civilisations de l’Humanité a été important, et elle continuera à apporter énormément de choses à l’Humanité », a ajouté Mme.Chaâlal.

La ministre a rendu, en outre, un hommage à l’Armée nationale populaire (ANP) pour sa participation à la célébration de Yennayer (Nouvel An amazighe) à Tamanrasset.

La cérémonie de remise de prix du Président de la République de littérature et langue amazighes, qui s’est déroulée en présence également du secrétaire général du haut-commissariat à l’Amazighité (HCA), Si El-Hachemi Assad, des autorités de la wilaya, des membres du jury et d’hommes de culture, a primé les meilleures œuvres artistiques et littéraires parmi les 82 engagées à ce concours dans ses quatre axes.

Le SG du HCA a indiqué, de son côté, que la célébration du Nouvel An amazighe, durant cinq (5) jours, a été placée sous le haut-patronage du Président de la République, et a vu une participation de l’institution de l’ANP, à travers la Garde républicaine lors des cérémonies d’ouverture et de clôture.

Une participation qui a été « fort appréciée » par la population locale et qui reflète « le lien étroit entre l’Armée et le peuple imbu de patriotisme et de l’authenticité de son identité », a-t-il fait remarquer.

Et d’ajouter : « toutes les composantes de l’identité algérienne sont complémentaires, nourrissent la cohésion nationale et ne peuvent être abandonnées ».

Pour sa part, le président du jury, Youcef Necib, a relevé que les membres du jury, des enseignants spécialistes de la recherche scientifique et la littérature amazighe, ont travaillé dans de bonnes conditions et dans la

rigueur, conformément au règlement intérieur du concours, et que la plupart des variantes amazighes (zénète, targuie, chaouie, mozabite et kabyle) étaient représentées au concours.

Au terme de la cérémonie de remise des prix, la population locale a honoré le Président de la République, le chef d’état-major de l’ANP et le commandant de la Garde républicaine.

Source : APS

FC-DZ

Leave A Reply

Your email address will not be published.