10.000 hectares brûlés durant l’été : 1 million d’arbres pour Khenchela

Société civile et jeunes bénévoles se sont mobilisés afin de redonner vie à la nature.

La veille de la fête de l’indépendance, Khenchela a brûlé! Elle a été la première wilaya touchée par les feux de forêt qui ont dévasté le pays durant l’été dernier. Les pouvoirs publics ont voulu que la campagne de reboisement soit symboliquement lancée à partir des maquis de cette région révolutionnaire. «C’est la meilleure réponse aux mains criminelles à l’origine des incendies de forêt de l’été passé» avaient soutenu les autorités lors du lancement de cette opération le 25 octobre dernier. Comme ils l’ont fait pour combattre les feux, société civile et jeunes bénévoles se sont mobilisés afin de redonner vie à la nature. Ils se sont lancés comme défi de replanter plus d’un million d’arbustes dans les forêts dévastées par les flammes. «On compte planter 10 arbres à la place d’un seul brûlé», soutiennent les membres de l’association locale, El-Arz, pour la protection de l’environnement et le développement durable. Ayant déjà une expérience considérable dans ce genre d’opération, ce collectif est en train de chapeauter toutes les initiatives citoyennes afin d’assurer une plus grande efficacité. Khenchela a été l’une des wilayas du pays les plus ravagées par les feux de forêt de l’été dernier. Plus de 10 000 hectares ont été brûlés. Elle arrive en seconde position après Tizi Ouzou. Des jeunes de tout le pays étaient venus prêter main-forte à la population locale et la Protection civile dans la guerre contre les flammes. Ce qui a permis de les maîtriser très rapidement. Ces «soldats» bénévoles n’avaient pas hésité à se rendre en Kabylie pour aider les habitants dans ce grand drame. Un élan de solidarité qui s’est spontanément, organisé, à travers les réseaux sociaux. Aujourd’hui, c’est la même union qui marque cette opération de reboisement. Depuis le mois d’août dernier, des groupes de bénévoles venant des quatre coins du pays sont mobilisés pour préparer l’espace forestier incendié à la grande campagne nationale de reboisement. Ce qui a permis, depuis son lancement il y a moins de trois semaines, de planter des milliers d’arbres. Selon des sources locales, l’opération avance à un rythme effréné. Elle aurait même dépassé les prévisions faites dans le cadre du plan de reboisement. Malgré l’arrivée du froid, des pluies et de la neige, les bénévoles et les forestiers travaillent d’arrache-pied pour que la nature reprenne ses droits. La chaleur humaine et la solidarité citoyenne redonnent l’espoir…!

Walid Ait Said   18.11.2021

lexpression.dz

Leave A Reply

Your email address will not be published.