Arts visuels: la galerie algérienne Diwaniya présente aux enchères d’Al Bahie au Qatar

La galerie Diwaniya Art Gallery du plasticien algérien Hamza Bounoua participe à la vente aux enchères de Dar Al Bahie, au Qatar.
C’est la première fois qu’une galerie algérienne participe à ce genre d’opérations. La vente aux enchères est prévue à Doha le samedi 4 décembre 2021.

« Quatre-vingts ans d’art du monde arabe » est le slogan choisi pour cet événement artistique.  Hamza Bonoua a précisé que Diwaniya Art Gallery représente quatre artistes qui proposent six œuvres. Il s’agit d’Ali Boukhalfa (Algérie), Rashid Diab (Soudan), Mohamed Ibrahim Elmasry (Egypte) et Vincent Abadie Hafez (France).

« Cela s’inscrit dans la stratégie et la philosophie de Diwaniya en matière de marketing et d’augmentation de la valeur de nos artistes sur la scène internationale », a indiqué Hamza Bounoua.

Ali Boukhalfa, un sculpteur talentueux

Natif d’Alger, Ali Boukhalfa, 73 ans, a étudié la sculpture et la peinture à l’Ecole nationale des beaux-arts d’Alger (ESBA), dirigée à l’époque par Bachir Yelles, dans la classe de Mohamed Issiakhem, puis à l’Ecole des beaux-arts de Paris.

Il a travaillé dans les années 1970 dans l’atelier du sculpteur français Jean Dubuffet, l’un des théoriciens de l’art brut, avec qui il a réalisé la célèbre Arbre de la Chase Manhattan Bank de New York aux Etats Unis. Il a enseigné à l’ESBA militant pour une nouvelle forme de l’enseignement artistique. Dernièrement, ce sculpteur talentueux a rassemblé ces œuvres dans une exposition présentée à la galerie Diwaniya sous le titre Jossour (ponts).

L’artiste soudanais Rashid Diab, 64 ans, a étudié au Collège des beaux-arts et des arts appliqués de Khartoum et à l’Université Complutense de Madrid. Il est titulaire d’un doctorat en philosophie des arts plastiques soudanais. En 1999, il a ouvert une galerie à Khartoum.
L’égptien Mohamed Ibrahim Al-Masry, né à Gizah en 1978, est un artiste plasticien et photographe, qui vit et travaille au Caire. Il est diplômé en dessin et peinture et d’un Bachelor of Arts in Art Education de l’Université Helwan.

Zepha ou l’attachement à la calligraphie arabe

Formé aux arts graphiques et considéré comme l’un des artistes les plus importants au monde dans l’utilisation de la calligraphie arabe dans l’art contemporain, l’artiste français Zepha ou Vincent Abadi Hafez de son vrai nom, 44 ans, est installé à Toulouse en France. Dès 1989, il prend part au mouvement graffiti.

« Influencé par les travaux d’Hassan Massoudy et de Georges Mathieu, il développe un langage visuel singulier à travers ses recherches sur la déconstruction de la lettre et la portée transculturelle des signes.  Reconnu comme l’un des fondateurs de la calligraphie urbaine, il participe à la diffusion d’une esthétique nouvelle, en rupture avec les formes picturales jusque-là explorées dans les écritures vandales », est-il précisé sur son site.

La galerie Diwaniya Art Gallery connectée au monde

Depuis son ouverture en 2020 à Alger, la galerie Diwaniya Art Gallery a organisé et participé à plusieurs expositions d’art, en réel ou en virtuel, dans un effort continu de se connecter au monde et de relancer les activités artistiques en Algérie. Il s’agit notamment de l’exposition collective arabe « Sentiers » (« مسارات »), l’exposition d’art « Intersection 21 » à Chicago aux Etats-Unis, l’exposition internationale d’art au Caire, l’exposition  de l’artiste Ali Boukhalfa intitulée « Ponts »…

En mars 2021, Diwaniya Art Gallery a signé un contrat de partenariat avec le plus important site de commercialisation d’œuvres d’art au monde, Artsy à New York, afin d’exposer virtuellement les œuvres pour soutenir les artistes pendant la crise sanitaire liée à la Covid-19.
La première exposition virtuelle était intitulée «L’Empreinte ». Le deuxième exposition, qui avait pour titre «Amis » (« أصدقاء »), avait rassemblé des artistes d’Algérie, de Tunisie et de Libye. L’artiste Hamza Bounoua milite pour rassembler les artistes maghrébins dans le sens « d’un renouveau culturel ».

Al Bahie, des ventes aux enchères mensuelles

Al Bahie Auction House  est considéré comme l’un des espaces d’art les plus importants  présentant au monde les plus belles œuvres d’art, à travers une exposition et des ventes aux enchères mensuelles, offrant aux créateurs et aux collectionneurs la possibilité de rencontrer les plus belles œuvres d’art internationales.

« Al Bahie Auction House engage notre communauté de collectionneurs locaux et internationaux avec des ventes aux enchères mensuelles, des expositions de vente et des événements spéciaux pour nourrir la découverte de notre histoire culturelle commune et favoriser la compréhension et la communication entre les différentes cultures. Première du genre dans la région, Al Bahie est une étape incontournable de la scène artistique dynamique de Doha », précise Ashraf Abu Issa, fondateur d’Al Bahie, sur le site internet de l’espace.

Et d’ajouter : « Al Bahie est situé dans le village culturel de Katara, un lieu d’échange culturel pour les arts dans un endroit exceptionnel et dédié à l’excellence dans tous les domaines de la production culturelle, y compris le cinéma, les arts visuels, la musique et le théâtre ».

Leave A Reply

Your email address will not be published.