CE SOIR LA, ON A SIFFLE RABAH MADJER

CE SOIR LA, ON A SIFFLE RABAH MADJER

Pour juger quelqu’un , il faut être mieux que lui. Ceux qui ont cette pretention doivent savoir qu’ils ne sont nullement qualfiés pour le faire car ce fait même montre qu’ils manquent de sagesse, de capacités d’appréciation et de valeur morale.

On a sifflé quelqu’un qui, hier était une vedette,la fierté et un modèle pour la jeunesse Algerienne .Ce qui rend ce geste irresponsible c’est qu’il a été relayé par les télévisions du monde entier.

Et ici personne n’a le droit lors d’un spectacle télédiffusé à l’échelle planétaire, de porter atteinte à image du pays.

Il faut revoir le concept de responsabilité citoyenne et protéger qui de droit au niveau de cette catégorie  dont le mérite est d’avoir servi le pays à un moment de son existence.

A tous les niveaux de la société, il y a des hommes qui sont, qui ont été au service de ce peuple et nous devons savoir que leur position les rend très vulnérables car il y a derrière eux  une famille, des enfants et un sens aigu de l’honneur.

De ce fait, dire quelque chose à leur égard ne coûte rien mais son impact sur ces derniers peut être catastrophique.

Les footballeurs,les artistes, les politiciens, les hommes publics Algériens en general qui travaillent pour le bien-être de la société ont besoin qu’on les respectent, qu’on les encouragent et de cette façon ils donneront le Meilleur d’eux -même.

Madjer et ses compagnons ont défendu ont porté “Kassamen” et le Drapeau national sur un certain stade en face d’équipes plus fortes que celles d’aujourdh’ui, d’une façon digne en se contentant du peu. Ils n’avaient pas les mêmes avantages que les joueurs d’aujourdhui et se contentaient d’un petit case croûte comme déjeuner.

Beaucoup d’Algériens vous dissent, pardon Madjer.  Ce soir là,  nous aussi aussi nous avons pleuré comme toi .

1 Comment
  1. Mohamed Redha Chettibi says

    Merci pour votre précieuse contribution :
    vibrant hommage et chaleureux témoignage d’un digne enfant de l’Algérie envers un de ceux qui, un jour, avaient défendu les couleur de sa patrie chérie.

Leave A Reply

Your email address will not be published.