Doter l’Hôpital Mustapha-Pacha d’équipements de pointe pour améliorer la qualité de service

Doter l’Hôpital Mustapha-Pacha d’équipements de pointe pour améliorer la qualité de service

 Publié Le : Samedi, 14 Janvier 2023

ALGER – Le ministre de la Santé, Abdelhak Saihi a indiqué, samedi à Alger, que doter l’Etablissement hospitalo-universitaire (EHU) Mustapha Pacha d’équipements médicaux de pointe permettrait d’améliorer la qualité des prestations fournies et de faciliter le travail de ses staffs.

Lors d’une visite d’inspection à l’EHU Mustapha Pacha en compagnie du Wali d’Alger, Abdennour Rabehi, le ministre a affirmé que certains services avaient été aménagés et d’autres dotés de matériels et d’équipements de pointe, ajoutant que « l’intérêt accordé à la prise en charge médicale du citoyen s’inscrit dans le cadre des orientations du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune ».

Pour M. Saihi, « la dotation de cet établissement hospitalier de technologies de pointe contribuera à améliorer la qualité des services fournis aux patients et celle de la prise en charge des cas graves, tout en renforçant la formation pour une meilleure maitrise de ces équipements ».

Quant à la numérisation des structures hospitalières, le ministre a souligné qu’elle « est devenue une réalité concrète en matière de gestion des établissements », facilitant ainsi « le service au profit des personnels et des patients après l’abandon du papier ».

Concernant les ruptures d’approvisionnement de certains types de médicaments, enregistrées au cours des dernières semaines, notamment ceux destinés au traitement des cancers, M. Saihi a rassuré les citoyens à ce propos, affirmant que ces ruptures « ne représentent que 20%, la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH) étant sur la voie d’y remédier ».

Concernant les rendez-vous relatifs à la radiothérapie et aux examens scanners pour les cancéreux, le ministre a expliqué que grâce aux équipements de pointe fournis aux établissements hospitaliers et à la numérisation du secteur, ces « difficultés seront aplanies ».

A noter que le ministre de la santé avait entamé sa visite au centre d’imagerie médicale ayant bénéficié d’un nouvel appareil d’imagerie par résonance magnétique (IRM) et d’un angioscanner, avant d’inspecter le service de médecine légale, réaménagé et renforcé par la technique de pointe d’analyses ADN et le centre de transfusion sanguine, doté également d’équipements modernes ainsi que la pharmacie centrale de l’établissement, également réaménagée et le service des urgences médicales après sa numérisation.

Leave A Reply

Your email address will not be published.