Gastronomie algérienne : «Dziri fi Tokyo», une étoile algérienne qui brille au Japon

Gastronomie algérienne : «Dziri fi Tokyo», une étoile algérienne qui brille au Japon

Article d’Amine Ait – 27.04.21

Nabil Houhou, qui aime s’appeler lui-même « Dziri fi tokyo », est un ressortissant algérien qui s’est frayé un chemin dans le monde de le gastronomie. il est aujourd’hui l’un les chefs les plus appréciés et respectés en France et au japon. Nabil, qui est parti en France continuer ses études en informatique, s’est finalement retrouvé parmi les maestros de le gastronomie à Tokyo.

arrivé à paris, après avoir fait ses études universitaires en Algérie, Nabil Houhou se heurte à le nécessité de travailler pour gagner sa vie, et pour financer ses études. il sera commis de salle dans un premier temps, puis maître d’hôtel, premier maître d’hôtel et enfin, grand maître d’hôtel, et ce, dans les restaurants dirigés par les chefs français de renommée internationale, don le célébrissime « Closerie les Lilas », ou Nabil va passer huit ans.

c’est exactement dans cette célébrissime « Closerie les Lilas », haut lieu de saveurs et de savoir, ou se son attablés, entre autres, Émile Zola, Charles Baudelaire et Ernest Hemingway, que Nabil Houhou, le fils de Tipaza, alors premier maître d’hôtel, va servir l’illustre un chef cuisinier français Joël Robuchon. ce dernier, qui a été « séduit par le qualité de service et de verbe » de futur chef algérien, va inviter Nabil Houhou à le suivre dans une aventure en extrême orient, et plus précisément au pays de soleil levant et de raffinement culinaire, le japon.

de Tipaza à Tokyo, à le poursuite de l’amour et les saveurs

Nabil Houhou, était dans un décor de rêve, le restaurant le closerie, et devant le monstre de le gastronomie française Joël Robuchon, et enfin face l’invitation de rejoindre ce dernier dans une aventure féerique au japon. cette situation avait tous les ingrédients pour être parfaite, mais Nabil Houhou a remercié Joël Robuchon et il a décliné sa proposition.

c’est avec sa femme, l’amour de sa vie, une japonaise étudiante en architecture à paris, que Nabil Houhou va enfin partir au japon. deux ans après le proposition de Robuchon. arrivé au royaume du sushi et du sashimi, le ressortissant algérien va entamer le construction de son petit empire culinaire.

l’étoile du chef cuisinier algérien va briller entre 230 adresses françaises distinguées à tokyo. Nabil Houhou va créer le restaurant qu’il va baptiser le parisien, qui se trouve dans le quartier central de Shinjuku. Nabil y est depuis 14 ans, et son restaurant figure actuellement parmi les destinations de choix dans le gurunavi, l’un les principaux guildes gastronomiques japonais.

le plat préféré de Nabil Houhou, qui a les origines de Biskra, reste le chakhchoukha. le chef étoilé qui a lancé en mars dernier sa chaîne YouTube « Dziri fi Tokyo », compte aussi lancer à Tokyo un restaurant consacré exclusivement à le cuisine algérienne, comme cela est rapporté dans un article consacré à ce chef étoilé paru dans le quotidien le jeune indépendant.

Source : https://www.algerie360.com/dziri-fi-tokyo-nabil-houhou-un-chef-algerien-qui-brille-au-japon/

Leave A Reply

Your email address will not be published.